KARISMA PODCAST – THIRD SEASON



Depuis septembre 2012 nous avons ouvert la troisième saison de notre Podcast : sur la même base que la seconde saison nous faisons la promotion d’un label chaque mois avec deux mixes exclusifs de deux de ses artistes. Une formule bi-hebdomadaire qui nous permet de vous faire découvrir de très bons labels house, dans un esprit de qualité.


La publication des épisodes est arrêtée sur iTunes pour mettre en valeur notre audience avec Mixcloud. Vous pouvez dès à présent vous connecter et nous suivre à l’adresse ci-dessous :


www.mixcloud.com/karismafrance


Si vous souhaitez écouter les épisodes à tout moment sans vous connecter sur Internet vous pouvez les télécharger via Soundcloud. Attention cependant : un turn-over basé sur deux épisodes uniquement est mis en place.


http://soundcloud.com/karisma-chronicles


——————————————————


Since september 2012 the third season of our Podcast is launched : with the same schedule as the second season we promote one label each month thanks to two exclusive mixes from two artists of the roster. A quality signature featuring some of the best house imprints of those days.


The episodes aren’t available on iTunes yet and they are now featured on our Mixcloud. You can now tune in with the link below :


www.mixcloud.com/karismafrance


If you wanna hear the episodes whenever you want without connecting to the Internet you can of course grab copies with our Soundcloud.


http://soundcloud.com/karisma-chronicles

WE ARE FAMILY #07 : LIVE REPORT



Nous avons laissé passer le week-end pour mieux digérer l’excellente nuit de vendredi. Des images plein la tête et un sourire béat sont restés sur nos visages depuis cette explosion sonore de rythmes tech house qui nous ont fait vibrer. C’est un nouveau succès pour WE ARE FAMILY.

Armés de nos préventes nous arrivons donc sur place en bravant la pluie, qui n’a pas réussi à nous démotiver. Etant donné l’impact des soirées du Glazart il vaut mieux se munir de ce petit billet électronique pour éviter d’attendre devant la salle de concert. Une fois à l’intérieur ce sont Marc Milner puis Louca qui prennent le contrôle des platines, donnant le ton et le sourire au public. Un public d’autant plus chaleureux que les morceaux s’enchaînent dans un très bon esprit.

Stimming prend alors la relève. Le producteur allemand est fidèle à sa patte sonore et harangue la foule qui n’hésite pas à se lâcher et répondre aux breaks en sifflant et en criant. L’esprit Diynamic envoûte alors la foule et le Glazart se transforme alors en véritable bastion tech house. Doux dans son approche mais très efficace au niveau des basses, nous apprécions le sound system de l’établissement qui développe grâce à Stimming une qualité irréprochable.

Cadet poursuit dans le même style et joue des morceaux sensiblement plus sombre, respectant l’ambiance instaurée par les artistes précédents. C’est Rafaël Murillo qui termine en beauté avec un set qui n’a pas laissé indifférent, et techniquement très agréable.

Une WE ARE FAMILY très bien orchestrée, nous aurions voulu que la nuit continue mais c’est sans hésiter une très bonne ambiance et un public réceptif qui ont donné à la soirée son potentiel. Merci aux artistes qui nous ont fait passer une excellente nuit et nous serons présent sans hésiter à l’épisode suivant.



WE ARE FAMILY #07 w/ STIMMING @ GLAZART


Paris est un véritable vivier de résidences électroniques. Fourmilière de soirées en tous genres, dans des lieux aussi cultes qu’anonymes, c’est avec attention que nous nous sommes focalisés ce mois-ci sur la structure WE ARE FAMILY, une structure qui n’est pas en reste puisque se déroulera vendredi prochain la septième édition dans un lieu réputé de la nuit parisienne : le Glazart.

Vitrine de qualité officiant depuis plusieurs mois dans la capitale son succès est grandissant, à tel point qu’à la dernière édition toutes les préventes ont été achetées. Une forte présence dans le paysage house parisien qui est dû en parti à la notoriété d’un de ses acteurs principaux, le producteur Rafael Murillo. Résident des soirées WE ARE FAMILY il est une de ses valeurs montantes que nous apprécions beaucoup, un jeune homme à la fois entier et intéressant, fidèle défenseur d’une musique de qualité signée entre autres sur le label POPCORN RECORDS. Il a notamment partagé les platines avec des artistes renommés tels que Marco Resmann, Guy Gerber, Boris Brejcha, Ivan Smagghe, Hold Youth ou encore Daso.

Pour sa septième édition vendredi prochain c’est au tour de Stimming de venir régaler les parisiens, succédant au très respecté Max Cooper venu le mois dernier. Le prodigieux producteur allemand affine son talent dans un écrin tech-house depuis plusieurs années, ambassadeur d’une musique sophistiquée mais avant-gardiste dévoilée depuis 2008 grâce à son morceau Una Pena signé sur Diynamic Music. C’est sur ce label, dirigé par le grand Solomun, qu’il réalise un parcours sans faute à travers une musicalité toujours pointue : ce sont ensuite les labels Buzzin’Fly, Freerange, Liebe*Detail ou encore Poker Flat qui poussent sa notoriété au grand public. Son album « Reflections » en 2009 vient confirmer son statut de producteur de renom auprès de la nouvelle génération, tout comme son deuxième opus baptisé « Liquorice » où il développe des textures sonores beaucoup plus expérimentales. Ibiza l’accueille pour la première fois en 2010 où le statut de Meilleur Nouvel Artiste lui est décerné lors des Ibiza DJ Awards suite à un live impressionnant donné au sein du mythique Pacha. Ainsi ce sont les portes du Panorama Bar (Berlin), du D-Edge (Sao Paulo), du Fuse (Bruxelles), de Fabric (Londres) ou encore du Rex Club (Paris) qui s’ouvrent devant l’artiste allemand, également remixeur pour Claude VonStroke, Stephan Bodzin et Robert Babicz pour citer quelques noms.

Stimming, exceptionnel orfèvre sonore, est attendu de pied ferme sur la piste du Glazart pour les aficionados d’un son tech-house raffiné et minimal. Il sera accompagné de Cadet, Louca et Rafael Murillo, sans oublier l’anglais Marc Milner. Caroline Lefrere s’occupera de l’habillage visuel de la soirée. N’hésitez pas à arriver tôt, c’est vivement conseillé.




ENGLISH VERSION


Paris heads to be as great as cities like Berlin and London. The electronic landscape is so wide that people have the choice to enjoy a great bunch of events wherever they are in the center of the capital. But inside this fish-pond there is a pretty nice venue which is well-known for its enthusiastic mood : the Glazart. We actually focus on the place with the ground-breaking WE ARE FAMILY affair which will took place next friday with a newest night.

Window of quality officiating since several months in the capital its success is consistantly growing, so much that thanks to the last edition all the tickets were sold out. A strong presence in the Parisian landscape house which is due in party to the notoriety of one of its principal actors, the producer Rafael Murillo. Resident DJ of WE ARE FAMILY he’s one of its rising values, a guy we appreciate very much, and at the same time a whole and interesting young man, faithful defender of a quality music signed under the POPCORN RECORDS outfit. He has mixed alongside Marco Resmann, Guy Gerber, Boris Brejcha, Ivan Smagghe, Hold Youth or Daso to name a few.

For its seventh edition next friday WE ARE FAMILY greats Stimming who will match the parisian crowd once again but this time with a very awaited one, succeeding the very respected Max Cooper who has played last month on the same venue. The extraordinary German producer has refined his talent in a tech-house instalment since several years, truely ambassador of a sophisticated music but avant-gardist one revealed since 2008 thanks to his Una Pena hit signed on Diynamic Music. It is on this label, directed by the very respected Solomun, where Stimming carried out a course without fault through an always pointed musical quality: then there are labels like Buzzin’ Fly, Freerange, Liebe*Detail or Poker Flat which pushed its notoriety above the general public. Its full-length “Reflections” in 2009 confirmed its stardom around the new generation of producer, just like its second opus entitled “Liquorice” where he developed much more sound textures on a crossroad of experimental and sweet moods. Ibiza thanks him in 2010 as the Best Newcomer when the Ibiza DJ Awards came out, as his live show packed the crowd of the legendary Pacha. Thus they are the doors of the Panorama Bar (Berlin), of D-Edge (Sao Paulo), of Fuse (Brussels), Fabric (London) or of Rex Club (Paris) which opened in front of the German artist, also remixer from the likes of Claude VonStroke, Stephan Bodzin and Robert Babicz to quote some names.

Stimming, a fresh and spicy artist who deals with the creme de la creme of the tech house genre, is coming and is already awaited on the Glazart dancefloor for those who loves this style. He will be playing alongside Cadet, Louca and Rafael Murillo of course, not to forget the british Marc Milner. Caroline Lefrere will be in charge of the visual scene. Come down early, strictly advised.




W.A.F. VII LE 27 AVRIL A GLAZART :

STIMMING (live) – DIYNAMIC – DE
RAFAEL MURILLO – POPCORN, LA VIE EN ROSE – FR
LOUCA – POPCORN – FR
CADET – LITTLE MARGUERITE – FR
MARC MILNER – IMPROVIST – UK
CAROLINE LEFRERE – NYX – FR

00:00 – 07:00

PREVENTES : 12 euros (hors frais loc.)
SUR PLACE : 15 euros

DIGITICK : http://www.digitick.com/we-are-family-feat-stimming-soiree-glazart-paris-19-27-avril-2012-css4-digitick-pg101-ri1219195.html

RESIDENT ADVISOR : http://www.residentadvisor.net/dj/stimming

FACEBOOK : http://www.facebook.com/pages/Stimming/131563776854335

BEATPORT : http://www.beatport.com/artist/stimming/37642

SOUNDCLOUD : http://soundcloud.com/stimming/stimming-live-5yearsdiynamic


WE ARE FAMILY : http://www.facebook.com/weareallonefamily


KARISMA PODCAST #070


Seconde partie de notre clin d’oeil à propos du label anglais LOST MY DOG avec un superbe set de l’artiste Pete Dafeet. Pete travaille sur le label au côté de Ian Straker et Najan Ward. Nous l’avons déjà reçu l’année dernière et c’est avec plaisir que nous sommes très heureux de compter sur lui pour présenter ce très bon label qu’est LOST MY DOG.




We are very glad to count on Pete Dafeet once more with this highlight on LOST MY DOG. Pete has already released a mix last year for Karisma Podcast, and we are very happy to listen to this exclusive and brilliant mix.

BASS CULTURE w/ DAN CURTIN – JOEL ALTER – D’JULZ


BASS CULTURE revient pour notre plus grand plaisir samedi prochain avec un plateau raffiné : Dan Curtin et Joel Alter sont les invités de D’Julz, où comment concilier qualité et musicalité dans le même creuset.

Les premières productions de l’américain Dan Curtin sont sorties sur le défunt 33 RPM Records. Suite à cela il a fondé son label Metamorphic Recordings, un label qui a propulsé sa notoriété et grâce auquel il a pu signer sur le très réputé label Peacefrog. Dan a trois albums à son actif, une position qui lui confère le statut d’artiste international par ses sets distillés sur le globe.

Joel Alter, quand à lui, est suèdois d’origine. Inspiré des raves du début des années 1990 il débute le mix en 1995. Ses différents travaux ont été signés sur Gigolo Records et M-nus, mais récemment il s’est associé avec Henrik Jonsson pour sortir l’album Mod sur Kontra Musik en octobre 2011.

Il faudra bien entendu compter sur D’Julz et son irréprochable style qui fait vibrer des milliers de fans depuis une vingtaine d’années. Une valeur sûre.


D’JULZ – Bass Culture/ Circus Company – FR
DAN CURTIN – Bass Culture / Mobilee – US)
JOEL ALTER – Bass Culture – DE


Samedi 14 Avril 2012
Minuit – 15€ / 12€ sur Digitick (+ loc)
http://www.digitick.com/bass-culture-soiree-le-rex-club-paris-14-avril-2012-css5-rexclub-pg101-ri1216715.html


AUDIO TONIC RECORDS presents MIAMI SAMPLER 2012



Au Moyen-Orient il n’y a pas que du sable et du thé … la house a une place de choix et Dubaï n’est pas en reste …

On n’attendait pas forcément Ian Pooley sur un label oriental basé à Dubaï. C’est pourtant sur le Miami Sampler d’Audio Tonic Records que vient de sortir ce “Read My Mind” diablement efficace et tout en musicalité. Servi par une basse ronde et groovy, des voix incantatoires mais discrètes et un feeling général à la fois deep et très dancefloor, nul doute que ce track a mis le feu à la Winter Conference. Les envolées de synthé à la Jovonn qui couvrent la fin du morceau lui apportent une fraîcheur assez old school, dans la tendance d’une house qui se tourne ces derniers temps vers ses racines.

Audio Tonic est au départ une émission de radio, puis une soirée hebdomadaire au club 360 de Dubaï, des sunset sessions commençant à quatre heures de l’après-midi avec une vue époustouflante sur la mer rouge, élue “Best House Music Night” par Time Out en 2011. Audio Tonic est désormais également un label qui édite quelques morceaux de ses innombrables guests internationaux, comme Funk D’Void, Jimpster ou Spirit Catcher.

Evidemment, pour un berlinois d’adoption Dubaï ne semble pas vraiment un paradis underground, mais plutôt une machine à sous. Si “Read My Mind” est indiscutablement à sa place sur un dancefloor jet set, le tour de force est qu’on l’imagine aussi bien au fin fond d’un warehouse new yorkais sentant la sueur. C’est toute la force de ce genre de morceaux, un côté fédérateur qui réunit à la fois les fashion victims superficielles qui ignorent sans doute tout du travail de l’artiste avec Jazzanova et les adeptes d’une musique électronique plus radicale et confidentielle, collectionneurs de NRK.

Les autres titres du sampler sont moins efficaces mais intéressants, le “Sweet Spot” de François Dubois est plus rapide mais plus planant, le “Yeah Yeah Yeah” de Vincenzo assez funky à 122 bpm, suivant cette tendance actuelle au “pitch down”, parfait pour l’apéro face à la mer, enfin le “Dreamer” de Raxon présente un son bleepy, un peu cheap sur une production globalement classieuse.




Chronique réalisée par Christophe Chom’s